Pour bien démarrer une boîte de transport, que faire ?

Boîte de transport

Comment lancer votre boite de transport ? Vous avez comme projet d’entreprise, créer votre société de transport ! Super, vous avez pensé à quelques clients potentiels. Super ! Vous avez un certain capital. Super !

Et vous pensez qu’avec quelques camions, quelques chauffeurs, votre société de transport, vous fera gagner beaucoup d’argent en tant que patron.

Cela peut arriver, toutefois, faites beaucoup attention, ce n’est pas si évident que ça ! Sinon, tout le monde le saura et pourront le faire ! Créer son entreprise de transport.

Tout d’abord, il faut être humble, ce qui est rarement le cas des nouveaux entrepreneurs. Vous devez accepter le fait que vous n’avez pas tous les connaissances nécessaires pour votre projet. Parce que le seul fait de créer votre propre entreprise ne vous garantir pas sa réussir. Il faut passer par de nombreuses étapes et de nombreux rebondissements avant de pouvoir réussir ! Donc, si vous êtes prêt à admettre beaucoup de ces choses, c’est déjà un bon début.

Passons en revue les points essentiels pour « Démarrer une boîte de transport »

L’élément de base de toutes entreprises commerciales est de réaliser suffisamment de bénéfices et de bien satisfaire les clients. Pour ce faire, il faut les trouver, leur rendre le service qu’ils attendent. Et surtout les tenir, autant que possible, à jour et les faire grandir. Cela étant, vous devez utiliser la science commerciale connue sous le nom de marketing. C’est un terme qui fait désormais partie du langage courant aux États-Unis.

Stratégie marketing : c’est une approche et votre moyen de percée sur le marché. Le marketing d’hier, bénéficiant de droits acquis, n’est plus le marketing d’aujourd’hui. Nous sommes passés de l’ère de la proximité à l’ère numérique ! Si vous n’avez pas de site web qui vous présente et vous apporte des clients, il y a de fortes chances que vous soyez épuisé. Et ceci avant même d’avoir commencé….

En effet, ce site internet n’est pas seulement un site qui vous permet d’accroître votre notoriété, mais plutôt un site interactif qui vous génère des « leads » ou de potentiels contacts qui deviendront des clients. Toutefois, cela ne se fait pas tout seul ! C’est plutôt un site sur lequel il devra avoir des interactions, tout le contraire d’un site vitrine.

Après cela, sachez que votre site web ne fera pas tout le travail commercial à votre place à l’exception de quelques activités comme le déménagement ou l’inscription des clients par eux-mêmes. En générale, il vous faut avoir une approche directe comme les appels téléphoniques, les rendez-vous, les arguments, les présentations, les négociations, etc. Ce n’est qu’un bref aperçu…

La gestion de votre entreprise : en général, le secteur des transports est un marché très compétitif avec des marges bénéficiaires très faibles. En effet, pour réaliser une fraction de bénéfice, il faut investir un grand nombre d’euros. Cela signifie que vous serez gagnant que si les ressources de votre entreprise sont supérieures à vos dépenses.

En revanche, lorsque pour une raison quelconque, c’est-à-dire une erreur de calcul, une mauvaise gestion, un manque de suivi efficace, vos ressources se retrouvent inférieures à votre courbe de dépenses, alors vous êtes perdant. Toutefois, cela peut fluctuer avec le temps.

Vous devez donc établir une gestion et un suivi stricts. Des corrections doivent être apportées au fil du temps afin que les charges soient toujours maintenues en dessous des ressources. Surtout, il est important de ne pas confondre votre chiffre d’affaires et vos bénéfices.

Lorsque vous êtes novice dans le monde des affaires, dès que vous commencez par générer des revenus, vous aurez tendance à croire que vous êtes déjà sur la voie de la richesse ! Toutefois, c’est loin d’être le cas, surtout quand vous commencerez à payer vos factures ! Il y aura de bonnes surprises, mais il y aura aussi de mauvaises surprises…

 

Prendre un bon départ avec sa boîte de transport

D’après mon expérience, il est très rare qu’un entrepreneur puise avoir les deux qualités citées ci-dessus en même temps. En effet, soit il est bon en marketing commercial et a peu ou pas de connaissance en matière de gestion des finances, soit il sait calculer et gérer très bien son entreprise, mais pour ce qui concerne les aspects de développement de stratégie et fidélisation des clients, il n’en a aucune notion ! Alors, comment s’y prendre ? Il faut s’entourer de personnes complémentaires et dignes de confiance.

Vous savez déjà que la profession de transporteur est une profession réglementée et si vous n’êtes pas titulaire d’un certificat de compétence en matière de transport, vous devrez faire appel à quelqu’un qui à son attestation de capacité de transport. Veuillez-vous référer à mon article sur ce sujet.

Lorsque vous engagez un attestataire de capacité, ne vous contentez pas de regarder son titre. Toutefois, même s’il vous vous permet d’exercer en tant que opérateur de transport, ils doivent posséder de nombreuses compétences que vous pensez connaître mais que vous ne connaissez pas. Il s’agit notamment, des connaissances techniques spécifiques à la profession et les compétences de gestion dont vous avez le plus besoin.

Prenez-le donc au sérieux et partagez avec lui les informations de votre entreprise qui l’aideront à avancer dans la bonne direction. Surtout ne leur discutez pas avec lui d’une rémunération au rabais, ni d’indemnités ou d’honoraires, cela peut ne pas trop le motivé. Par contre, offrez-lui un partenariat intéressant.

Enfin, vous aurez besoin d’un capital adéquat, en fonction du type de véhicule, selon ce que vous mettrez en circulation. Il faut également tenir compte du fonds de roulement. J’espère que vous en êtes conscient. Le capital est un indicateur qui se rapporte aux conditions de paiement de vos clients et au volume d’affaires que vous réalisez.

Pensez à disposer d’une marge financière supplémentaire pour couvrir les mauvaises surprises qui ne manqueront pas de se produire : une importante panne de véhicule, un client qui oublie de vous payer à temps ou pas du tout, etc. De plus, ne laissez pas votre entreprise être dépendant de l’un de ces incidents !

Il est donc évident que tous les éléments ou sujets ci-dessus nécessites un véritable approfondissement. Afin que vous soyez au top et que votre boîte de transport puisse prendre un bon départ !

Toutefois, si vous vous rendez compte que vous avez encore des lacunes, vous pouvez vous inscrire pour suivre des formations en la matière. Afin d’avoir les compétences nécessaires pour bien démarrer votre boîte de transport !

Quand vous décidez de lancer une entreprise de transport, vaut mieux bien commencer. En effet, si vous faites un mauvais départ, vous relancez vous coûtera beaucoup en euros. Surtout en temps et vous causera pas mal de stress et d’ennuis. Il est donc préférable de mettre toutes les chances de votre côté dès le début.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *